Le personal branding pour tous, choix ou obligation ?

le personal branding cover

Dans notre monde aujourd’hui gouverné par les réseaux sociaux, (quasiment) chacun de nous est devenu une marque à part entière. Chacun de nous expérimente à sa manière et au jour le jour le personal branding (marketing personnel) au sens de “se montrer et se construire une image”.

Pour celles et ceux dont la profession implique qu’ils soient visibles, c’est évidemment une obligation. Mais pour les autres ?

En réalité, la frontière entre le monde professionnel et l’univers privé s’abolit tous les jours un peu plus… Et ce, quel que soit le secteur d’activité, B2b ou B2c.

TOUT indique aux autres qui nous sommes et ce que nous sommes.Tout ce que nous aimons/likons, commentons, partageons, épinglons, tweetons, etc. Et bien sûr, tout ce que nous disons.

Autant de micro-actions anodines, qui parlent de nous par petites touches, à la manière d’un tableau impressionniste, et qui finissent par (dé)peindre la totalité de la personne que nous sommes…

 

le pointillisme ou le point de vue qui se rapproche

 

Je n’évoque même pas ici l’épineux problème du traitement et surtout de l’utilisation de nos données personnelles par tous les réseaux, sites, boutiques et applis sur lesquelles nous allons régulièrement…

Niveau data, la plupart d’entre nous sont complètement transparents pour Google et autres géants de la data. En fait, nos données sont tellement inter-corrélées que nous ne maîtrisons rien ou pas grand chose à ce niveau !

 

Pourquoi la question ne se pose plus…

Au final, tout cela peut se révéler bénéfique tout autant que nuisible pour le personal branding.

Que l’on veuille apparaître comme un leader d’opinion ou un influenceur dans un domaine donné, ou bien que l’on veuille seulement contrôler son image sur le Net, il faut en être conscient.e.

Et un retour en arrière n’est guère possible.

Sauf à imaginer évidemment des mesures coercitives sur l’usage de nos outils actuels. Mesures qui, d’où qu’elles viennent, se heurteraient très vite aux frontières de nos libertés individuelles... Une équation sans solution !

 

Alors puisque chacune de nos actions en ligne contribue à créer notre marque personnelle, et que cette évolution n’est pas prête de s’arrêter, autant le savoir et faire les choses bien !

Entre progrès technologiques et démocratisation de leurs usages, travailler sur son self branding pour augmenter sa visibilité n’a jamais été plus facile qu’aujourd’hui.

En outre, de nouveaux medias et concepts émergent sans cesse. Tandis que d’anciens reviennent sur le devant de la scène… Et pour le personal branding, cela se traduit par autant de nouvelles formes d’expression.

 

Pour optimiser votre ou le personal branding lié à votre activité, voici donc une revue de détail des nouveaux outils 2020 et une liste de bons conseils à mettre en oeuvre sur les 5 réseaux sociaux majeurs :
✅Le personal branding Facebook : la base
✅Twitter : idéal pour développer sa marque personnelle
✅Instagram : le business du “je” avant tout
✅Linkedin : le personal branding des pros
✅Pourquoi le branding YouTube devient indispensable

 

Les outils 2020 pour le personal branding

Pendant longtemps, les outils majeurs dans une stratégie de communication “personnelle” étaient évidemment le mot et l’image.

Du côté des mots, le blogging et l’emailing sont toujours les deux piliers essentiels qui permettent, pour le premier :

  • d’augmenter son audience et d’élargir sa cible
  • de générer du trafic vers son site
  • d’améliorer le référencement naturel

Et pour le second :

  • de fidéliser et d’informer sa communauté
  • et au final de convertir

En ce qui concerne l’image, elle est plus que jamais omniprésente. Pour qui utilise les réseaux sociaux, impossible de concevoir un post (ou un tweet ou etc) sans visuel. Or non seulement il n’est plus choquant aujourd’hui de se montrer, mais c’est même indispensable.

 

En outre, un palier supplémentaire a été franchi avec l’explosion de de la vidéo. Le personal branding version 2020 devra investir ce nouveau media d’une façon ou d’une autre… Vous n’aimez pas vous filmer ? Prenez exemple sur vos concurrent.e.s plus désinhibé.e.s que vous, et lancez-vous !

Mais il y a encore tellement d’autres moyens en 2020 pour travailler sa marque personnelle…

Je pense notamment au son, avec l’explosion des podcasts (un format ancien revenu à la mode, parfaitement adapté notamment aux heures de transport…).

Aux stories présentes désormais sur les principaux réseaux sociaux (Facebook, Instagram, et maintenant YouTube). Ce format court et voué à disparaître au bout de 24 heures oblige à la créativité mais permet en retour une grande liberté de ton.

Et surtout à l’avènement global du live, qui prend aujourd’hui des proportions majeures avec la montée en puissance des plateformes de streaming en live (ex : Twitch)

 

Voyons maintenant, pour chaque plateforme, les bons usages.

 

Le personal branding Facebook : la base

Facebook aujourd’hui c’est 2,23 milliards d’utilisateurs actifs par mois. Autant dire le plus grand pays du monde

Quelle que soit votre activité, même en BtoB, vous devez y être présent, et ce au travers d’une Page (vous ne pouvez avoir une Page que si vous avez déjà un Profil personnel).

Pourquoi ?

  • un Profil n’est vu que par les personnes que vous acceptez. Une Page peut (en théorie) être vue et “likée” par la terre entière…
  • l’idée est de séparer votre univers professionnel de votre univers privé. Mais si vous êtes dans un business où votre marque personnelle est importante, vous devrez obligatoirement établir des “ponts” entre ces deux univers
  • et enfin, pour y avoir un espace où vous pourrez démontrer votre expertise et parler de vos produits et services [rappel : de manière SOFT]

 

marques sur facebook danger

 

Mise en garde

N’oubliez pas que Facebook reste un espace d’échanges, sur un mode qui doit rester léger. Et ce, même pour votre page professionnelle. Sans quoi vous ne gagnerez pas la faveur de vos futurs fans et votre page restera très peu fréquentée.

Certes, l’équation n’est pas forcément simple pour les marques et les pros…

Creusez-vous la tête pour trouver du contenu qui :

  • montre votre expertise/connaissance de votre domaine : partagez les bons contenus
  • parle de vous en tant qu’expert dans ce domaine : exprimez vos opinions, et mettez-vous en scène

Oui oui, vous pouvez relire ces 2 phrases, ce n’est pas la même chose… 😉

En résumé, sur Facebook, vous devez parler à votre audience (l’informer, l’amuser…) sans vous prendre trop au sérieux !

Pensez aussi à vous inscrire dans des Groupes Facebook liés à votre thématique métier, voire à en créer vous-même au besoin. Des groupes où vous pourrez échanger conseils et réflexions avec vos pairs.

Au final, en mélangeant ces deux approches, vous pourrez vous construire sur Facebook une vraie crédibilité professionnelle sans (trop) ennuyer vos amis.

La tendance pour les années à venir en matière de marketing digital est d’humaniser de plus en plus le discours des marques.

Vous ne pourrez pas y échapper, donc soignez votre image.

 

Twitter : idéal pour développer sa marque personnelle

Twitter est un excellent outil pour travailler le personal branding en BtoB. Aujourd’hui dans l’inconscient collectif ce réseau de microblogging est associé à 2 idées fortes :

  • un endroit où se diffuse l’information de la manière la plus rapide qui soit (avec tous les risques de dérives que cela comporte…)
  • mais aussi un un espace clé pour les marques, grâce auquel elles peuvent faire forte impression sur les clients potentiels

Le réseau permet d’interagir facilement avec d’autres utilisateurs, y compris ceux avec lesquels on n’est pas déjà en relation. Gros intérêt donc.

En pratique, je vous conseille d’abord de vous créer une liste de comptes Twitter que vous jugez importants dans votre business. Puis d’étudier attentivement ce qu’ils partagent sur le réseau.

Vous serez assuré ainsi de (re)tweeter des contenus intéressants. Ajoutez-y si possible votre opinion ou un commentaire, vous avez désormais 280 caractères disponibles au total, profitez-en !

Vous montrez ainsi d’une part que vous avez lu ce que vous partagez. Et d’autre part vous apportez un jugement de valeur qui prouve que vous n’êtes pas un robot, et que vous maîtrisez vous aussi le sujet. Travailler son image de marque, c’est aussi cela !

 

illustrer le personal branding sur Twitter et Linkedin

 

 

Hashtags et live-tweet

Pensez aussi à insérer les bons hashtags pour ressortir dans les résultats de requêtes. Remarque également valable pour la partie Instagram ci-après.

Mon article Comment trouver les bons hashtags pour son business devrait vous y aider.

Pour améliorer le personal branding sur Twitter, pensez aussi lors des événements auxquels vous assistez à faire du live-tweet. Vous suivez et participez aux fils de discussion dans la salle via un ou des hashtags spécifiques à l’événement. Une excellente manière de se faire remarquer !

(souvenir ci-dessous – petite auto-satisfaction – Mars 2014 à ma toute première Journée de la Femme Digitale)

 

branding d'influence sur Twitter

 

Plus vous participerez à ce genre d’échanges, plus vous gagnerez en crédibilité.

Certes, construire sa marque personnelle sur Twitter représente du temps et des efforts. Mais si vous faites les choses bien, vous obtiendrez de beaux résultats en termes de followers et surtout d’e-reputation.

 

Instagram : le business du “je” avant tout

Rachetée par Facebook en avril 2012, Instagram est aujourd’hui LE réseau social où le personal branding prend toute sa dimension. On est très loin du simple site de partage de photos des débuts…

Avec 25 millions de visites uniques par mois, et 7,3 millions par jour, c’est la 3ème plateforme la plus visitée en France.

Le réseau est bâti sur la double notion du partage des moments de vie “sur le vif” et de la communauté. Et l’engagement (même s’il a beaucoup baissé depuis 1 an) y est encore plus important qu’ailleurs.

Sur Instagram, on montre sa réalité. Une réalité largement magnifiée grâce à tous les filtres photo proposés… Mais ça fait tellement de bien aux yeux !

Aujourd’hui il existe pléthore d’applis mobile qui permettent d’embellir et de retravailler ses photos (voir par exemple l’article Notre TOP 6 des meilleures applications de retouche photo). Mais à l’époque c’était particulièrement novateur, ce qui largement contribué au succès fulgurant d’Instagram.

 

petit chat qui se voit tigre

 

Plus que nul autre, Instagram est un réseau où l’on se montre, où l’on se dévoile, et où l’on travaille AVEC son image. En tant qu’entrepreneur.e indépendant.e, et quel que soit votre business, je vous conseille de miser sur Instagram pour y trouver des clients.

Lisez cet article très intéressant des Echos qui décrypte les codes et usages d’Instagram pour les marques, exemples à l’appui : Instagram, la plus grande vitrine du monde

Mais attention, la concurrence y est rude ! En 2020, pour développer sa marque sur Instagram, il faut impérativement se construire une vraie stratégie digitale.

 

 

Linkedin : le personal branding des pros

Dans les faits, Linkedin devrait être à la base de tout travail sur le personal branding à titre professionnel, et surtout pour les indépendants qui travaillent en BtoB.

Les chiffres ? 16 millions de membres inscrits en France, et 2,2 millions de visites/jour.

Oubliez (si c’est encore votre cas) la croyance que sur Linkedin on ne trouve que des gens à la recherche d’un job !

Linkedin peut devenir par exemple la vitrine de votre activité professionnelle. Voire suppléer à un manque de trafic sur votre site internet si vous n’avez pas de blog.

C’est le meilleur endroit pour publier des articles pertinents à propos de votre activité, en vue d’établir votre expertise sur un sujet précis. Ou encore pour participer à des discussions et laisser des commentaires sur les posts d’autres personnes…

Vous serez très rapidement repéré.e par vos pairs et concurrents d’abord (est-ce si grave ? Il y a de la place pour tout le monde sur le net !) et ensuite par des clients potentiels qui viendront à vous.

En parallèle vous y construirez – tout comme sur Twitter – votre e-reputation.

Intégrez impérativement Linkedin dans votre travail sur votre marque personnelle, et surtout obligez-vous à y être actif. La stratégie gagnante ? Montrez-vous de temps en temps, humanisez votre communication. Vos futurs partenaires verront qui vous êtes. Et on a souvent davantage envie de travailler avec quelqu’un que l’on a l’impression de connaître déjà.

Ok, ce réseau-là n’est peut-être pas aussi sexy que d’autres à l’usage… Mais si vous savez bien y faire avec votre image de marque, vous y trouverez à coup sûr de belles opportunités de business.

 

Et pour devenir un maître de Linkedin, direction mon article 30 conseils d’expert pour bien utiliser Linkedin (près de 700 partages…)

 

wonder woman dressing up

 

 

Pourquoi le branding YouTube devient indispensable

YouTube aujourd’hui c’est :

  • 2 milliards d’utilisateurs actifs tous les mois (monde)
  • en France, 46 millions de visiteurs uniques chaque mois…
  • … et plus de la moitié des utilisateurs sont des utilisatrices
  • 40 minutes, la durée de visite quotidienne moyenne sur Youtube
  • 75% des Français déclarent utiliser YouTube pour apprendre (sur) les sujets qui les intéressent

Ces chiffres font rêver n’est ce pas ? Vous ne pensez pas que YouTube pourrait devenir un canal de vente intéressant pour vous ?

Ces dernières années, la plateforme a énormément évolué, pour proposer toujours plus de fonctionnalités attractives pour ses utilisateurs. L’outil Creator Studio vous accompagne et vous guide tout au long du processus de création et de mise en ligne.

Mais là aussi, une vraie stratégie de contenu s’imposera pour intéresser votre audience.

Réfléchissez toujours en vous mettant à la place de votre prospect ou client (ou simple visiteur si vous êtes dans la seule monétisation de votre chaîne).

Comment l’attirer et surtout comment le faire rester sur votre vidéo – quand on sait que 20% des internautes arrêtent de regarder au bout de 10 secondes ?

Réponse ? Dans bien des cas, rajouter (un peu ou beaucoup) de vous fera la différence, à contenu égal avec la concurrence. Et côté self branding, YouTube fait très bien le job.

Encore une fois, permettre aux gens de voir qui se cache derrière votre marque peut leur donner envie de bosser avec vous (ou de consommer vos produits).

 

Conclusion

Au terme de cet article, j’espère vous avoir convaincu.e qu’à l’orée de 2020, le personal branding est complètement devenu une composante essentielle du branding global de la marque.

Que la “marque” ce soit vous tout.e seul.e ou votre (petite, moyenne, grosse) entreprise, auquel cas le dirigeant en vient souvient à l’incarner lui-même, même combat.

Et quant à la question de savoir si c’est un choix ou une obligation pour tous, pour moi elle ne se pose plus en ces termes.

La vraie question est désormais : “Comment maîtriser au mieux ma marque personnelle” ?

Certes, travailler sur le personal branding ne s’improvise pas. En même temps, si vous démarrez, vous avez le droit de tâtonner au début, pas grand monde ne le verra. Je rappelle toutefois qu’Internet n’oublie rien ou pas grand-chose…

Cela vous laisse le temps de peaufiner votre stratégie, au travers de la ou des plateformes que vous aurez choisie.e d’investir pour augmenter votre visibilité.

 

 

Un dernier conseil…

Peut-être le plus important cependant, et que je n’ai pas encore évoqué…

Si vous voulez (activement) travailler votre marque personnelle sur le Net, comprenez que vous devrez plaire et être charismatique, mais sachez l’être avec mesure. Ne visez pas seulement le nombre d’utilisateurs.

Sur les médias sociaux comme dans la vraie vie, personne n’aime [longtemps] les gens imbus d’eux-mêmes, arrogants, désagréables, irrespectueux ou trop bruyants. Combien ont “chuté” de leur piédestal pour l’avoir oublié, le temps d’une vidéo ou d’un tweet…

 

Gardez aussi à l’esprit que quoi que vous fassiez, vous ne plairez certainement pas à tout le monde. Mais ce n’est pas grave.

Au final, un personal branding sincère et efficace se résume à :

  • partager ce en quoi vous croyez
  • montrer ce que vous êtes
  • décrire ce que vous faites (en dernier)

En bref, soyez en ligne avec vos valeurs, et adressez-vous à votre communauté. 

C’est elle qui vous fait ou vous fera vivre. Pas vos détracteurs.

 

Après tout, dans notre monde hyper connecté, travailler sur le personal branding et l’image de soi, ça reste encore la meilleure manière de construire sa différence non ? Qu’en pensez-vous ?

 

Soyez vous-même tous les autres sont déjà pris

 

Vous voulez être vu.e sur Internet ? Alors contactez-moi.

A très vite !

 

Valérie Bernard
Fondatrice de Gimme Social Web

Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez d’autres conseils pour être visible sur le web.

Pourquoi travailler sur votre marque personnelle en tant qu\'entrepreneur.e ? Et quelles sont les bonnes pratiques en matière de personal branding sur les différents réseaux sociaux ?
«

Leave a comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *