Créer une communauté AVANT de se lancer ? OUI !

construire une audience cover

Peu de porteurs ou porteuses de projet ont ce réflexe, et pourtant c’est tellement important ! Créer une communauté – en ligne notamment – AVANT de se lancer c’est tout simplement donner les meilleures chances de démarrage à un business.

Voire conditionner sa survie sur le long terme.

Pour que votre création d’entreprise se passe bien, et soit suivie ensuite par un développement harmonieux, vous devez impérativement communiquer bien avant le lancement officiel de votre business.

Vous n’êtes pas obligé.e de me croire sur parole.

Mais cet article est là justement pour vous en convaincre.

Et vous expliquer pourquoi et comment le faire en pratique.

 

 

Où en êtes-vous aujourd’hui ?

Ok, pour le moment vous avez encore la tête dans le guidon, à réfléchir sur votre futur produit ou service, sur la future infrastructure de votre activité…

Et vous vous posez déjà plein de problèmes qui vous semblent cruciaux en cet instant :

  • trouver un nom qui reflète votre personnalité
  • créer un logo attractif à vos couleurs
  • avoir un site internet finalisé
  • être à jour de toutes vos démarches administratives, juridiques, fiscales…
  • formaliser et/ou fabriquer votre produit/service
  • le rendre plus attractif que celui de la concurrence
  • vous positionner par rapport à elle
  • etc

Peut-être même en êtes-vous déjà à vous demander « Comment vendre mon produit ? » :

Parfait, mais êtes-vous sûr / sûre de bien savoir à qui vous allez le vendre ?

 

Vous croyez peut-être que lancer votre business consistera à juste appuyer sur un bouton ? Et que ô miracle, vos ventes vont ensuite exploser dans les jours suivants ?

Vous pensez vraiment que tout le monde vous attend ? Aussi bon que vous soyez dans votre métier, et aussi révolutionnaire que soit votre solution ??

Je suis navrée de devoir vous asséner une bien triste réalité : ça ne marche pas comme ça.

 

Pourquoi créer une communauté préalable ?

Parce que toute action en matière de social media marketing (marketing sur les réseaux sociaux) ne peut porter ses fruits que grâce à une audience existante qu’il faut créer, élargir et nourrir au fil du temps.

Le social media marketing est vraiment l’outil le plus pratique et le plus accessible pour les jeunes entreprises et les startups.

Vous n’avez pas (beaucoup) d’argent, mais vous avez du temps, votre créativité et votre intelligence.

Et c’est justement ce qu’il faut pour se créer une communauté fortement engagée !

 

Je vais aller encore plus loin…

A la minute même où vous avez une idée, où vous décidez de démarrer un business, vous devriez commencer à chercher votre futur public !

Peu importe qu’aujourd’hui vous ne sachiez pas encore très bien ce que vous lui vendrez, ni comment…

Ce qui importe, c’est que le jour où vous serez enfin en phase de commercialisation, votre communauté soit prête à acheter !

Et elle le sera car entre-temps, vous aurez eu tout le loisir de tester ce qui va marcher :

  • les bons réseaux sur lesquels lui parler
  • les meilleurs contenus à lui offrir
  • et surtout, la meilleure façon de vous connecter à elle, et de la convaincre

 

créer une communauté public

 

Et le produit dans tout ça ?

Je vais être carrément brutale : le produit, à la limite, on s’en fiche à ce stade !

En matière de social media marketing, vous pouvez commencer à travailler bien avant d’avoir quoi que ce soit à vendre

Tout simplement parce que 99% de votre action marketing sur les réseaux sociaux devra consister à NE PAS PARLER de votre produit.

Mais bien à comprendre en quoi il peut apporter une solution à un besoin identifié, et surtout à qui.

Difficile à admettre pour beaucoup, mais c’est pourtant ainsi que cela fonctionne sur les réseaux sociaux.

Avant de commencer à construire votre audience, le plus important pour vous doit être de bien connaître votre cible. Savoir parfaitement ce qu’elle attend, et ce qui l’intéresse.

Sans quoi, oui vous allez peut-être réussir à développer une communauté de fans

Sauf que celle-ci risque de ne pas être la bonne, celle qui était censée vous acheter votre produit ou votre service. Et vous serez passé.e à côté de la réussite.

 

L’importance du feedback et de la co-création

Créer une communauté au préalable peut aussi tout bêtement vous éviter de vous planter…

En tant que créateur vous avez peut-être sûrement forcément l’impression que votre idée est géniale. Mais à quoi bon développer quelque chose que personne n’est prêt à acheter ?

Votre communauté pourra par exemple vous apporter un feed-back, si vous la consultez alors que vous êtes en train d’élaborer votre produit ou votre service.

Voire de vous aider à co-créer le meilleur produit pour elle… Et ça, c’est le ticket gagnant du succès !

Et si ce produit-là se plante, pas grave ! Dites-vous que du coup, vous disposerez déjà d’une audience pour le prochain…

Alors comment fait-on pour se créer une communauté avant de se lancer ? Voici 6 précieux conseils.

 

➡️ Appuyez-vous sur les réseaux sociaux

Comme expliqué plus haut, créer une communauté n’est pas DU TOUT lié au fait que vous ayez quelque chose à (lui) vendre.

Sur vos réseaux sociaux, vous devez offrir du contenu de valeur, intéressant et attractif. Et surtout comprendre comment les communautés peuvent grossir selon les différents algorithmes de ces réseaux.

Si vous êtes capable de produire votre propre contenu, tant mieux ! Mais ce n’est pas obligatoire.

Vous pouvez parfaitement utiliser du contenu produit par d’autres, dans votre thématique bien sûr, et le partager sur vos canaux à vous.

L’essentiel pour le moment est de montrer déjà les valeurs de votre marque, d’identifier votre cible, et de communiquer avec elle.

Enfin, vous pouvez aussi rejoindre des groupes de discussion de votre secteur d’activité et chercher à vous connecter avec des influenceurs (et ceci est valable pour TOUS les réseaux sociaux)

 

construire son audience sur le web-1

 

🔥 A lire aussi sur le sujet : 6 idées reçues sur le marketing des médias sociaux.

 

➡️ Construisez votre base d’emailing

Alors certes, c’est une bonne idée de mettre en place une landing page de type « Coming Soon » sur votre site en construction.

Avec un formulaire d’inscription que l’internaute, tout frétillant et brûlant d’impatience d’être averti de la date de sortie de votre produit, va remplir avec bonheur…

Franchement, vous y croyez à ce scénario-là ??

Vous avez raison, en général le nombre d’adresses collectées par ce biais est infinitésimal !

 

Il y a bien mieux à faire.

Sans rien avoir (encore) à vendre, on peut pourtant se construire une base d’emailing qui tient la route. Et qui sera prête à faire le job au moment où vous en aurez besoin.

Commencez déjà par y incorporer vos contacts déjà existants, ceux de vos réseaux professionnels.

Pensez à y ajouter toutes ces cartes de visite que vous avez pu collecter lors de vos actions de networking (réseautage professionnel), et qui aujourd’hui dorment dans un tiroir…

Pour rester dans le strict respect du RGPD vous devez écrire préalablement à ces contacts pour les informer de votre nouvelle activité, et leur proposer de s’abonner à votre newsletter. Ce sont eux qui doivent faire la démarche de manière pro-active.

 

Ensuite vous pouvez créer un livre blanc ou un ebook ou n’importe quel contenu de valeur (freebie) que vous allez offrir à l’internaute en échange de son adresse mail.

Vous aurez ainsi des inscrits à votre newsletter réellement intéressés par ce que vous allez proposer.

Et surtout démarrez un blog (voir ci-après) qui donnera envie aux gens de venir vous lire en s’abonnant à votre newsletter.

Parce que là, il y aura réellement une promesse.

 

➡️ Servez-vous de l’audience des autres !

Votre tout premier objectif doit être d’apparaître comme quelqu’un de compétent dans la niche d’activité qui est ou sera la vôtre.

Un bon moyen pour cela est de vous faire inviter à écrire sur un blog déjà reconnu (guest blogging).

Vous pourrez y affûter votre plume, échanger avec des lecteurs, et commencer à vous faire un nom.

En écrivant des articles pour des blogs bien établis de votre secteur d’activité, vous allez vous confronter à une communauté déjà existante. Ce qui va vous permettre de mieux cerner votre cible.

Dans votre biographie d’auteur, profitez-en alors pour évoquer le produit sur lequel vous êtes en train de travailler.

Et commencez déjà à faire un peu de buzz autour…

 

➡️ Pensez marketing de contenu

C’est un fait : partager le contenu d’autrui sur vos réseaux sociaux peut vous aider à créer une communauté.

Mais produire votre propre contenu va vous permettre d’accéder réellement au statut d’expert. Et d’apparaître comme une personne utile et fiable dans son domaine.

Produire du marketing de contenu c’est avant tout offrir de la valeur à votre futur client.

Et le premier produit que vous avez à mettre en scène, en attendant de finaliser celui que vous êtes en train de fabriquer, c’est vous-même.

Il vous sera plus facile ensuite d’obtenir l’attention de tous quand vous serez en phase de lancement.

Et les 2 canaux propriétaires (*) dont vous disposez pour cela sont :

  • votre blog
  • votre newsletter

(*) par opposition aux réseaux sociaux où vous êtes toujours à la merci d’un algorithme qui pense à votre place et décide qui va voir au final vos contenus…

🔥 A lire aussi sur le sujet : 3 règles pour optimiser votre content marketing

 

construire son audience sur le web-2

 

Le blog pour informer

Après avoir écrit pour les autres, il est temps de créer votre propre blog.

Attention ! Surtout ne commettez pas l’erreur de croire que le blog ne sert qu’à partager ses dernières actualités ou à promouvoir son futur produit…

Ceux qui pensent cela sont des dinosaures qui ne survivront pas longtemps dans l’enfer du net.

Votre blog doit être le pivot central de votre communication.

L’endroit où vous allez pouvoir réellement offrir à votre audience un maximum de contenu de valeur. Puisque vous êtes en train de créer un produit ou un service de qualité, vous devez montrer votre expertise.

Servez-vous de vos connaissances, tant celles dont vous disposez déjà, que celles que vous êtes en train d’acquérir dans votre nouvelle aventure professionnelle.

Écrivez sur votre thématique, en vous demandant toujours : « En quoi cet article peut amener une réponse pertinente à une question que se poste quelqu’un ?« .

Et n’oubliez pas qu’un article bien référencé par les moteurs de recherche peut vous amener du trafic sur votre site durant des années, bien après sa date de publication.

🔥 A lire aussi sur le sujet : 15 conseils pour écrire un article de blog efficace

 

La newsletter pour vendre

Bien évidemment, qui dit blog, dit newsletter, pour fidéliser cette communauté que vous êtes en train de construire.

Remarque toute bête, n’oubliez pas de mettre en place le formulaire approprié, et éventuellement les popups invitant à s’y abonner. Si elles sont bien maîtrisées, les taux de conversion peuvent être impressionnants.

Bien évidemment (bis), vous penserez aussi à créer et envoyer des newsletters à vos abonnés.

Ne serait-ce a minima que pour les avertir de vos nouveaux articles, en attendant d’avoir d’autres annonces à leur faire…

Vous comprenez bien que s’ils vous ont offert leur adresse mail, c’est bien la preuve de l’intérêt qu’ils portent à vos articles non ?

Alors ne les décevez pas en ne leur écrivant pas. Mais veillez à ne pas les assommer de messages commerciaux, là c’est exactement l’effet inverse que vous obtiendriez.

🔥 A lire aussi sur le sujet : 10 conseils de base en email marketing

 

➡️ Visez les influenceurs de votre marché

En vous connectant aux influenceurs de votre secteur, vous pouvez espérer profiter (un peu) de leur renommée et de leurs nombreux fans…

Comment faire ? La meilleure façon de procéder sera toujours de les rencontrer en personne, dans la « vraie » vie (#IRL – In Real Life)

Par exemple dans les nombreux événements de type networking régulièrement organisés, dans toutes les villes de France. Les plateformes de mise en relation ou d’information sur ces événements ne manquent pas, à vous de trouver la bonne source.

Comme toujours dans ces cas-là, Google puis le bouche à oreille seront vos meilleurs amis.

Ensuite, préparez vos cartes de visite, et votre culot.

Mais il existe beaucoup d’autres façons de se connecter à des influenceurs, qui n’imposent pas forcément de se retrouver dans la même ville voire le même pays. Notamment via les réseaux sociaux tels que Linkedin et Twitter. Les contacts peuvent y être noués facilement, pour peu qu’on soit un peu malin…

Et sur Instagram, les résultats de cette technique sont carrément bluffants !

Présentez-vous en quelques mots, venez-en rapidement au fait, et surtout parlez-leur d’eux avant de parler de vous.

Et pourquoi ne pas interviewer certains influenceurs pour votre blog ? Ou leur demander de partager leur avis à propos d’un sujet et d’en faire une compilation sous forme d’un livre blanc ?

En règle générale, la plupart des influenceurs sont toujours honorés d’être consultés et de parler de leur métier. Cela accrédite leur expertise et vous permet d’établir cette fameuse connexion que vous recherchiez.

Cerise sur le gâteau, vous obtiendrez ainsi un contenu unique pour votre blog hé hé.

 

➡️ Combinez le tout pour créer une communauté engagée !

Vous obtiendrez les meilleurs résultats et une audience grandissante si vous mixez les méthodes et astuces mentionnées ci-dessus :

  • Utilisez la biographie du blog dont vous êtes l’invité afin de mentionner votre freebie à télécharger
  • Partagez les interviews de vos influenceurs sur vos réseaux sociaux et tagguez leurs comptes (ils vont sans doute partager de leur côté…)
  • Demandez aux influenceurs que vous avez interviewés s’ils peuvent à leur tour vous accueillir en guest blogging sur leur blog à eux
  • Diffusez largement vos articles de blog sur vos réseaux sociaux ; c’est votre contenu bon sang, parlez-en le plus possible, et si ça marche, sponsorisez !
  • Envoyez vos articles de blog aux abonnés de votre newsletter (bah non, ce n’est pas parce que vous avez publié un nouvel article qu’ils l’ont forcément vu…)
  • Et un truc tout bête : incorporez dans votre signature e-mail un lien vers votre site bien sûr, mais aussi vers vos réseaux sociaux

 

Comme je l’ai dit plus haut, le temps que vous passerez à créer une communauté sur le web sera toujours utile pour demander ensuite à vos fans un feedback sur le développement de votre produit.

Certains d’entre eux pourraient même être prêts à le tester, et cela, ça n’a pas de prix !

Quand votre produit sera enfin prêt pour le lancement, vous disposerez d’une communauté à qui vous pourrez en parler, et qui saura déjà qui vous êtes.

Vous aurez donc sa confiance, bien plus que si c’était la première fois qu’elle entendait parler de vous.

Et ça, ça vaut de l’or !

 

Valérie Bernard
Fondatrice de Gimme Social Web & Le Chemin des Boss

 

Besoin d'aide ?

Carrément !

Vous êtes une nouvelle entrepreneuse et vous avez du mal à définir les contours de votre projet ?

Et si on en parlait ensemble ?

 

 

❤️ Partagez cet article sur Pinterest ❤️

Epingle Pinterest créer une communauté

 

Vous avez aimé cet article ?

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez d’autres conseils pour améliorer votre visibilité sur le web.

Enregistrer

Créer une communauté AVANT de se lancer ? OUI !
«
»

Leave a comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *