Booster votre taux d’ouverture : 7 objets d’email puissants

Boîte aux lettres rouge ouverte devant un mur de bois - couverture article taux d'ouverture

7 objets d’email puissants pour booster votre taux d’ouverture

Quand on envoie une newsletter à sa base d’emails, la plus importante des variables à surveiller est le taux d’ouverture. Car votre taux de clic en dépend directement.

Quelle que soit la richesse du contenu de votre email, s’il n’est pas ouvert, TOUT le travail effectué au niveau de la réflexion, la rédaction, la mise en forme etc, n’aura servi à rien.

Et votre campagne obtiendra des résultats décevants.

Ce qui n’est pas grave en soi, l’emailing est une discipline très complexe et le seul moyen de s’améliorer est de tester, se planter, et apprendre de ses erreurs.

C’est pourquoi il faut travailler sérieusement sur l’objet de votre mail.

Car son rôle est essentiel : il doit tout à la fois attirer l’attention, susciter l’intérêt, et donner envie (d’en savoir plus).

Bien sûr vous n’oublierez pas aussi de travailler sur la délivrabilité de votre campagne d’emailing.

 

 

Rappel : L’email marketing reste un canal roi pour convertir

Aujourd’hui il existe en France 68 millions de boîtes mail, et chaque internaute (qui a en moyenne plus de 2 adresses) reçoit 39 emails par jour (chiffres 2020).

Autant dire que c’est la guerre.

Et que la seule manière de capter son attention immédiate, c’est d’e lui afficher dans sa boîte mail :

  • un expéditeur rassurant ou intrigant
  • ET un objet d’email suffisamment impactant pour qu’il ouvre sur le champ.

Car malgré l’avènement des réseaux sociaux, le marketing par email a été et reste toujours une excellente façon de se connecter, de créer de l’engagement, de fidéliser et de convertir vos lecteurs.

Selon les statistiques email marketing, 81 % des PME considèrent l’e-mailing B2B comme leur premier canal de prospection et d’acquisition de clients, et 80 % comme leur meilleur canal de rétention.

Et à ce niveau, il faut faire preuve d’imagination pour :

  • éviter de se retrouver dans la boîte « Promotions » de Gmail ou pire, dans les spams (mais à ce niveau cela dépend de bien d’autres facteurs que le seul objet…)
  • intéresser suffisamment le lecteur pour qu’il ouvre votre email (et qu’il soit ensuite suffisamment séduit par votre contenu pour ne pas se désinscrire…)

Alors comment faire la différence au milieu de la quantité d’e-mails reçue chaque jour par vos prospects ?

Réponse : déjà avec un objet puissant !

 

Voici donc 7 idées d’objets de mails insolites, décalées ou surprenantes qui devraient vous permettre d’améliorer le taux d’ouverture de vos campagnes.

🔥 A lire aussi sur le sujet : 10 conseils de base pour démarrer en email marketing

 

1. Oui, la flatterie améliore le taux d’ouverture

« Les magnifiques photos de votre site web »

L’objet ci-dessus a été utilisé par la société Unbounce lors d’un recrutement par le biais d’un cold emailing (cold recruitment). Ils ont obtenu 70% de taux d’ouverture avec un taux de conversion de 25%.

Cet objet montre que la flatterie est un moyen pertinent de capter l’attention de vos destinataires.

Par exemple, la flatterie peut notamment s’avérer très utile lorsque vous êtes à la recherche d’un influenceur. C’est la base : montrer que vous vous intéressez réellement à ce qu’il/elle fait.

Mais attention à ne pas utiliser ce type d’objet de manière artificielle uniquement pour appâter votre liste de contacts afin de leur vendre vos services ou prestations !

La flatterie fonctionne très bien lorsqu’elle est sincère et authentique. Pensez-y avant de l’utiliser !

 

 

En résumé

  • La flatterie est une arme redoutable qui fait appel à l’ego de l’interlocuteur. Mais elle doit rester intelligente
  • Ne pas appâter pour zapper ensuite ! Par exemple, n’utilisez pas l’objet : « Votre magnifique site » pour ensuite vendre vos services de référencement…

 

2. La question incongrue

« On vous ennuie ? « 

Ci-dessus, l’objet d’e-mail utilisé par une société de conseillers en immobilier commercial.

À cette époque, ils avaient sur leurs campagnes un bon taux d’ouverture : 30% en moyenne, ce qui est déjà supérieur aux normes habituelles dans ce secteur.

Toutefois, l’entreprise avait le sentiment que c’était toujours les mêmes personnes qui ouvraient leurs e-mails. Alors, dans le but de mettre à jour leur liste de diffusion, ils ont envoyé un email ayant pour objet cette simple phrase.

Le premier paragraphe comprenait un message indiquant combien d’abonnés n’ouvraient pas leur newsletter.

Dans l’email suivant, l’entreprise a demandé à ses abonnés s’ils souhaitaient rester sur la liste de diffusion, ou s’ils avaient des suggestions afin que l’entreprise améliore leur communication. Le taux d’ouverture a alors grimpé à 50%.

Ils étaient d’autant plus surpris qu’ils n’ont eu aucune désinscription comme ils le craignaient…

En réalité, les gens se sont même excusés pour leur manque d’implication. Voilà un bel exemple de newsletter efficace !

 

En résumé

  • Essayez de mettre un objet d’e-mail totalement inattendu au moment de concevoir un message
  • Utilisez une question dans votre objet. C’est une excellente façon de capter l’attention de vos destinataires en vous adressant directement à eux
  • N’ayez pas peur d’être différent et original

 

3. La belle histoire (en chiffres)

« Comment j’ai développé le blog KISSmetrics de 0 à 350 000 lecteurs par mois »

Neil Patel (entrepreneur et investisseur américain, et créateur de l’outil SEO Ubersuggest) est un maître dans l’art d’écrire des objets d’e-mail accrocheurs et petinents.

Dans sa newsletter régulière, l’objet de chaque email est exactement le titre du contenu (article de blog ou vidéo YouTube) vers lequel il envoie.

Et très souvent, ses contenus racontent ses propres expériences en tant qu’entrepreneur, et les succès qu’il a connus.

C’est du storytelling à l’état pur, avec le fameux « voyage du héros ».

Ce type d’objet implique par contre que vous devez réellement fournir des éléments d’actions tactiques et pratiques qui pourront être utilisés par votre audience.

Le pire en email marketing est de décevoir votre lecteur avec une promesse dans l’objet qui n’est pas tenue ensuite par le contenu de votre newsletter.

 

En résumé

  • Utilisez un objet qui se rapporte à l’état actuel de votre business
  • Inspirez vos lecteurs avec des chiffres réels et montrez-leur comment vous y êtes parvenu, en leur expliquant comment ils pourraient y arriver à leur tour
  • Soyez créative / créatif !

 

clavier de machine à écrire ancienne et texte Creative spirit

 

4. La POV (Proof Of Value) chiffrée

« Application business kit (60,34% de taux d’opt-in) »

Celle-ci est une variante de l’idée précédente, mais très factuelle et sans le storytelling.

Cet objet a été utilisé par une agence de développement web pour faire la promotion d’un nouveau produit (une application business kit gratuite) suite à l’e-mail du jour précédent.

C’est bien sûr le taux d’ouverture email (taux d’opt-in) annoncé de 60,34% (faramineux !) qui attire immédiatement l’attention dans la boîte de réception.

Dans leur email, ils expliquent qu’ils ont effectué un A/B testing sur 5 envois de pages différentes et que celle incluse dans le courriel a converti à un taux de 60,34%.

Ils ajoutent également que c’est l’une des plus hautes conversions qu’ils aient jamais vues. Ensuite, ils décrivent l’application et terminent par un CTA (Call To Action) pour pouvoir la télécharger.

Forcément, ça vous donne drôlement envie de découvrir leur produit…

Voilà un excellent objet d’e-mail à utiliser notamment lors de vos relances auprès de ceux qui par exemple :

  • ne se sont pas inscrits à votre webinaire
  • n’ont pas téléchargé votre e-book
  • ne se sont pas inscrits à un cours

En pratique, pas besoin d’effectuer réellement un A/B testing sur différentes variantes d’email. Vous pouvez aussi juste partager les résultats satisfaisants obtenus lors d’une campagne précédente.

 

En résumé

  • Utilisez des statistiques surprenantes dans vos objets afin d’intriguer vos lecteurs
  • Mettre des chiffres liés dans les objets permet d’envoyer des rappels à ceux qui n’ont pas encore montré d’intérêt envers votre produit ou service

 

5. Le contenu exceptionnel (pour de vrai !)

« L’incroyable secret de Pat pour trouver du contenu à rédiger »

SmartPassiveIncome (un site américain de cours en ligne) a utilisé l’objet ci-dessus dans le premier email de la séquence de bienvenue qu’ils envoient à une inscription à leur newsletter.

Ce premier email fournit réellement un contenu EXCEPTIONNEL. Car pour fidéliser, ils savent qu’il faut mettre en avant ses atouts dès le début de la relation.

Leur audience est principalement composée de blogueurs et de webmarketers. Et ils savent qu’à certains moments, ces personnes peuvent passer par des périodes difficiles avant de proposer un excellent contenu à écrire.

C’est pourquoi ils partagent leur astuce la plus secrète un jour après que vous vous soyez inscrit à leur newsletter.

Une fois que vous aurez lu ce contenu, ils auront toute votre attention pour la suite de la séquence d’emails !

 

 

En résumé

  • Partagez votre meilleur contenu dès le début de votre séquence de bienvenue automatisée
  • Utilisez des mots attractifs (secret, mystère, etc) pour attirer l’attention, mais utilisez-les avec soin afin de ne pas ensuite décevoir vos lecteurs

 

6. Le côté « cash » peut aussi booster le taux d’ouverture !

« Voulez-vous vous désabonner ? »

Comme on dit toujours : « l’argent est dans la liste ». Et votre réussite peut dépendre de votre liste d’emailing !

Alors pourquoi diable demander à quelqu’un de se désabonner ?

L’objectif en réalité est double :

  • susciter l’attention du lecteur
  • qualifier le prospect éventuel

Il est courant d’ajouter à sa liste d’email des adresses provenant par exemple d’inscriptions à vos webinaires, ou du téléchargement de vos freebies (contenu gratuit offert en échange de l’adresse email)

Bien que ces prospects aient pu s’intéresser à l’offre initiale, ils pourraient ne pas l’être par les mails suivants.

Et on constate que ces personnes vont probablement se désabonner par la suite quel que soit l’e-mail qu’on leur enverra ensuite.

Alors autant leur faciliter la tâche avec l’envoi d’un email dédié qui leur facilitera l’accès au désabonnement !

 

3 résultats bénéfiques à en attendre :

  • on élimine les personnes qui ne vont probablement jamais s’engager avec nos offres
  • on nettoie sa liste d’emails ce qui va  mathématiquement augmenter le taux d’ouverture de nos newsletters
  • et pour finir on gagne la confiance de ceux qui ouvrent nos emails parce qu’ils sont vraiment intéressés par notre contenu – la crème de la crème de nos prospects

C’est une attitude audacieuse certes, mais qui a le mérite de positionner votre offre en terme de sérieux et de qualité.

Il est clair qu’elle se mérite !

 

Un exemple pour illustrer cette attitude

Connaissez-vous le maître de sushis Jiro Ono ?

A 97 ans, il est le premier cuisinier japonais à avoir obtenu 3 étoiles au Guide Michelin et son restaurant le Sukiyabashi Jiro à Tokyo est considéré comme l’un des meilleurs du monde.

Il attire les amateurs de sushis du monde entier qui réservent des mois à l’avance et paient une fortune pour une place tant convoitée dans son restaurant (dans lequel il n’y a que 10 places…).

Mais il y a UNE contrainte.

Les clients ne doivent manger QUE ce que Jiro sert ce jour-là et ne sont pas autorisés à ajouter quoi que ce soit aux sushis. Pas de sauce soja, de wasabi ou tout autre artifice à rajouter…

Cet homme traite les sushis comme un art et passe des heures à fabriquer LA pièce parfaite…

Alors qu’il pourrait facilement élargir son espace et tripler ses revenus, il veut s’assurer qu’il attire les meilleurs clients.

Les vrais initiés qui sauront comprendre et respecter sa démarche.

 

Barack Obama et Shinto Abe dans le meilleur restaurant japonais du monde

Source : BBC News

 

En résumé

  • Nettoyez votre liste en éliminant ceux qui ne sont pas intéressés par votre contenu régulier
  • N’ayez pas peur d’être audacieux, cela permettra de gagner la confiance des plus fidèles

 

7. Le FOMO (Fear Of Missing Out)

« (Prénom), où êtes-vous ? »

L’objet ci-dessus a été utilisé pour envoyer un e-mail de rappel final à propos d’un webinaire. C’était le tout dernier e-mail dans une séquence de quatre envoyée pour promouvoir l’événement.

Avec cet e-mail, la société a atteint un très bon taux d’ouverture de 43% et un taux de clics de 15%. Les moyennes du secteur sont respectivement de 24% et 4% (source : Benchmarks 2022 Mailchimp).

Cet objet utilise le déclencheur psychologique FOMO (Fear Of Missing Out).

C’est le sentiment que l’on a lorsqu’on a peur de manquer une nouvelle importante.

Le principe du FOMO est emblématique de l’ère du social media, rendu populaire par des sites comme Facebook, Twitter et Instagram.

Avec cet objet d’e-mail, vous aller forcément attirer l’attention de votre destinataire. Attention ensuite à ne pas le décevoir (oui je me répète !)

 

En résumé

  • Personnalisez l’objet de votre e-mail avec le prénom du destinataire pour accentuer le sentiment de manquer quelque chose
  • Fournissez du contenu intéressant et vraiment adapté à son cas dans le corps de l’e-mail

 

➡️ Conclusion

Malgré la prolifération des réseaux sociaux, le marketing par email reste un outil incontournable pour cibler ses prospects et les convertir en acheteurs.

L’essentiel est de choisir le bon objet d’email afin de se démarquer et de capter l’attention de vos lecteurs.

Pour mémoire, quelques autres bonnes pratiques à suivre dans vos campagnes marketing :

  • le choix d’une solution emailing de bonne qualité
  • la personnalisation de l’email
  • une segmentation réfléchie de votre base de contacts

Utilisez les objets ci-dessus comme modèles ou comme inspiration pour créer les vôtres et améliorer le taux d’ouverture de vos campagnes emailing.

Alors, quels objets d’e-mails à succès avez-vous déjà utilisés ? Et parmi ceux évoqués, quel est votre favori et pourquoi ? Dites le moi en commentaires ci-dessous.

 

Valérie Bernard
Fondatrice de Gimme Social Web & Le Chemin des Boss

 

Besoin d'aide ?

Carrément !

Vous êtes une nouvelle entrepreneuse et vous avez du mal à bâtir votre stratégie de communication ?

Et si on en parlait ensemble ?

 

 

❤️ Partagez cet article sur Pinterest ❤️

Epingle Pinterest Booster taux d'ouverture emailing

Vous avez apprécié cet article ?

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez d’autres conseils pour améliorer votre visibilité sur le web.

Booster votre taux d\'ouverture : 7 objets d’email puissants
«
»

Leave a comment:

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *