11 astuces pour des statuts Facebook qui font le buzz

statuts Facebook qui font le buzz

Je vais mettre les choses au clair tout de suite.

Même si d’aucuns prédisent régulièrement son déclin, et que d’autres fustigent son insupportable intrusivité dans la vie privée à des fins commerciales, Facebook demeure aujourd’hui (chiffres 2017), avec plus de 1,66 milliards d’utilisateurs dans le monde, le plus populaire des réseaux sociaux.

Pouvez-vous vous permettre de passer à côté ?

Quelles que soient votre activité et votre opinion personnelle sur le sujet, la SEULE réponse économique adaptée est “NON”.

Si vous-même n’y êtes pas, vos clients, concurrents, fournisseurs, amis, famille, etc. y sont eux. Et surtout vous y avez des milliers de prospects potentiels.

La question est donc réglée.

Bien. Vous avez créé votre page fan sur Facebook. Une “page” rappelons-le appartient à une organisation – entreprise ou autre – et diffère d’un “profil” qui est personnel.

Alors maintenant, quoi faire ?

Certes, vous avez bien compris que votre marque doit se bâtir une stratégie de présence sur Facebook. Cela peut sembler simple à première vue, du moins sur le papier (d’ailleurs beaucoup démarrent simplement avec un “yakafokon” plein de bonne volonté).

En pratique toutefois, vous constaterez rapidement que vous devez animer votre page chaque jour ou presque si vous voulez créer/animer votre communauté et toucher vos fans.

Voici les chiffres d’engagement moyen sur Facebook par type de contenu – ce sont a minima vos objectifs :

de statuts Facebook qui font le buzz taux moyen d'engagement

 

OK. Par où commencer ?

Que devez-vous mettre (ou “poster un statut”) sur votre page ?

Bien sûr qu’il est facile au début de se tromper et de commettre des erreurs, mais rassurez-vous, elles sont rarement graves.

Pour la simple et bonne raison que pour l’instant, personne ou presque ne vous connaît ! Vous pouvez donc tenter, expérimenter… sans grands risques au début.

Dans cet article vous allez découvrir 11 astuces pour rédiger des statuts Facebook qui font le buzz. Ce qu’on appelle “les statuts qui tuent”.

Vous pouvez les utiliser dès le démarrage de votre page. En outre, chacune de ces astuces peut – quasiment – se décliner à l’infini….

Mais avant de les passer toutes en revue, vous devez comprendre comment fonctionne l’algorithme de Facebook, et surtout connaître l’erreur de base à éviter en tant que marque.

 

a) Comprendre l’algorithme (mise à jour : juillet 2018)

Comme toutes les autres plateformes sociales, Facebook fonctionne sur la base d’un algorithme très complexe, et qui tend d’ailleurs à se complexifier toujours plus…

Pourquoi ? Parce que Facebook doit louvoyer en permanence entre une bonne expérience fournie à ses utilisateurs, et la satisfaction des annonceurs (les marques qui mettent des sous dans la publicité).

Car ce sont bien les annonceurs qui font vivre Facebook. Mais si les fans s’en vont parce que saturés de pubs ou de contenus inappropriés, ce sera la fin de Facebook ! Délicat équilibre à atteindre…

Aujourd’hui l’algorithme Facebook est constitué de 5 facteurs principaux (eux-mêmes déterminés par un bon millier d’autres données comportementales ET prédictives…) :

  • l’intérêt de la page [pour vous]
  • la performance du post
  • la performance globale de la page
  • le type de contenu
  • la fraîcheur du post

 

statuts Facebook qui font le buzz algorithme feed Facebook

Auparavant dénommé “Edgerank”

 

C’est cet algorithme qui décide de ce que VOUS voyez sur votre timeline (ou “mur”).

Plus vous passez de temps sur Facebook, plus vous aurez accès à un contenu “construit” pour vous. C’est le même principe chez Netflix d’ailleurs…

Avec ce système, on estime qu’en moyenne, les fans ne voient QUE 10% des contenus d’une page…

Autrement dit, vous allez devoir être vraiment bon.ne, et publier du contenu qui fera la différence, pour espérer faire de votre page Facebook un véritable outil pour votre marketing digital.

La bonne nouvelle ? Oui, vous pouvez y arriver.

 

b) L’erreur de base à éviter

Et à ce propos, parlons de la plus grossière des erreurs… Et pourtant on la voit si souvent dans les pages d’entreprise !

Cette erreur qui consiste à animer votre page Facebook avec uniquement des informations à propos de vous-même et de votre marque.

Oui il est parfois intéressant (de votre côté je sais, vous pensez : “indispensable”…) de partager vos derniers événements et/ou nouveautés.

Sauf que pour la plupart des gens qui passeront sur votre page ce sera juste extrêmement CHIANT ennuyeux.

En fait vous devez vous focaliser sur vos fans, et trouver de quelle manière vous allez pouvoir enrichir leur quotidien à eux.

D’un côté, tout ce que vous postez doit refléter les valeurs de votre marque, et permettre de construire de manière subtile une relation forte entre votre marque et votre communauté.

De l’autre côté, votre but principal doit être de conserver l’engagement de vos fans, ce qui sera (presque) totalement impossible si votre seule présence sur Facebook se limite à essayer tous les jours de leur vendre un truc.

En résumé, gardez toujours à l’esprit que l’important sur Facebook c’est de 1/ bien comprendre votre communauté, et de 2/ bien identifier ses besoins.

 

Voici ce que vous devez faire en théorie pour ça :

  • Engager la conversation avec vos fans, discuter avec eux
  • Leur offrir un contenu qui va les inspirer
  • Parler de choses qui les intéressent directement
  • Poster des photos qu’ils auront envie de partager

Et en pratique, je pense que ces 11 recettes (éprouvées) de statuts Facebook qui font le buzz vont vous y aider. Prêt.es ? Allez on y va !

 

 

1. La question

Le best of, qui marche à tous les coups. En moyenne, les statuts qui contiennent des questions reçoivent deux fois plus de commentaires en moyenne que ceux qui n’en contiennent pas…

D’autres types de posts généreront peut-être davantage de likes ou de partages, mais les questions demeurent la meilleure façon d’engager des relations avec vos fans et surtout, d’apprendre à les connaître.

Les questions lancent la conversation. Elles permettent de découvrir ce qui est important pour vos fans. Et plus vous en saurez à propos de ce qu’ils aiment, plus vos questions seront pertinentes. CQFD.

Mais attention, vos questions fonctionneront d’autant mieux qu’elles sont simples et qu’il est facile d’y répondre.

Si possible, offrez le choix des réponses potentielles. Les réponses courtes procurent un meilleur engagement. Voici quelques exemples :

  • Quelle est votre … préféré(e) ?
  • D’accord ou pas d’accord ? >> vous introduisez un statut controversé qui appelle au débat
  • Que pensez-vous de… ?
  • Préférez-vous … ou … ?
  • Qu’est-ce que vous aimez à propos de/chez… ?
  • Que lisez-vous en ce moment ?
  • Que pensez-vous de nos produits/services ?

 

2. Le “complétez la phrase…”

Tout comme les questions, ce type de post est tout à fait approprié pour démarrer une conversation.

Le “complétez la phrase…” procure un niveau élevé d’engagement parce que vos fans ont seulement à écrire UN mot. Même la plus petite réaction de leur part peut vous valoir énormément de réponses.

En moyenne, ce genre de statut reçoit neuf fois plus de commentaires qu’un autre post, et pourtant moins de 1 % des marques l’utilise.

Pensez à ajouter une photo pour maximiser l’effet. Et vous pouvez AUSSI coupler avec le choix des réponses, comme dans le post ci-dessous.

Exemples :

  • “L’endroit que je voudrais visiter une fois dans ma vie est…”
  • “Le fruit que je préfère utiliser dans mes smoothies est…”
  • “La première chose que je fais le matin en me levant, c’est…”

Évidemment – comme pour tous vos autres posts – faites en sorte que vos statuts “complétez la phrase” soient en rapport avec votre activité et votre contenu de marque…

Un bon exemple avec cette page (400 K fans) qui utilise ce procédé pour faire jouer ses fans en les “testant” sur leur vocabulaire anglais :

 

3. Le “briser la glace” ou encore “faisons connaissance”

Vous venez d’avoir un afflux de nouveaux likes ? Soyez poli ; il est de bon ton d’écrire un mot pour remercier vos nouveaux fans d’avoir rejoint votre page…

Montrez-leur un élément important de votre activité dont ils ne peuvent pas (encore) avoir pris connaissance puisqu’ils viennent d’arriver.

Par exemple, évoquez votre produit le plus populaire, ou bien invitez-les à découvrir l’article le plus lu sur le blog de votre site.

Demandez-leur de se présenter, de raconter comment ils ont découvert votre marque, de dire ce qu’ils aiment chez vous…

Non seulement cela va vous procurer de précieuses informations sur la manière dont fonctionne votre marketing, mais en plus vous avez montré que vous êtes prêt à engager la conversation, et vous habituerez aussi vos fans à le faire.

Quand quelqu’un clique sur le bouton “J’aime” d’une page pour la première fois, les statuts récents de cette page vont apparaître de manière bien visible sur son mur. Si par la suite vous parvenez à faire en sorte que vos fans réagissent rapidement à vos posts, ceux-ci continueront à apparaître dans leurs nouvelles actualités. C’est l’effet de l’algorithme expliqué au début de l’article.

Loupez-vous sur cet engagement précoce, et vous tomberez dans les oubliettes de Facebook

 

4. Le “Moment-Clé” ou “Jalon”

Les “moments-clés” (ou “milestones” en anglais) sont peu utilisés en France, et c’est dommage. On y accède par l’onglet “Ajouter un événement marquant” sous le post à remplir.

statuts Facebook qui font le buzz moments clé

Tout leur intérêt réside dans le fait qu’ils vont vous permettre de raconter l’histoire de votre marque. Vous pouvez en ajouter à propos du présent ou bien à propos du passé.

Par exemple vous pourriez ajouter les moments-clés suivants à votre page :

  • La création de votre entreprise
  • Le moment où vous avez décroché votre premier client
  • Les modifications de votre marque ou de votre logo
  • Le fait d’avoir déménagé
  • L’ouverture d’un nouveau magasin
  • Le lancement d’un nouveau blog ou un nouveau site

En pratique ces “Jalons” vont apparaître dans la section “A Propos” de votre page. Ce sont de “vrais” posts – que vous pouvez choisir de faire apparaître ou pas dans la timeline.

Pour vous inspirer sur la manière dont vous pourriez raconter l’histoire de votre marque grâce aux moments-clés, jetez donc un coup d’œil sur la page Harley Davidson. Ils remontent ainsi avec une série de Jalons jusqu’à la création de leur première usine en 1906 :

 

 

5. L’image

Les réseaux sociaux font la part de plus en plus belle aux images.

Pourquoi ? Parce qu’il est clairement démontré que les visuels génèrent plus d’engagement qu’un simple texte.

Pour autant, il n’est pas question de submerger vos fans sous un flot d’images. Utilisez-les avec parcimonie justement parce qu’elles ont beaucoup d’impact. Et si la photo fait référence à un article, n’oubliez pas de renseigner un lien avec (en utilisant un raccourcisseur d’URL type bit.ly)

Sachez qu’il vaut mieux poster une photo accompagnée d’un commentaire avec un lien dans le commentaire, plutôt qu’un statut avec un lien.

Facebook aime bien que ses visiteurs restent à l’intérieur de ses murs. Si vous les incitez à en sortir, il n’apprécie pas…

 

6. La citation ou “pensée du jour”

Souvent présentée sous forme de (belle) photo agrémentée de texte (mais sans obligation), la citation/pensée du jour fait toujours beaucoup d’effet avec son côté philosophique…

Bien choisie sur une thématique porteuse, elle génère à coup sûr de nombreux likes et partages.

 

 

Pourquoi ne pas appliquer cette recette à votre propre contenu ? Vous pourriez aussi par exemple citer de la sorte :

  • des extraits de votre article de blog le plus populaire
  • un passage de votre dernier e-book
  • quelques points importants d’un rapport ou d’un livre blanc

Tant que cela reste en rapport avec votre activité, et peut intéresser votre audience, n’hésitez pas… et soyez imaginatifs !

Notez au passage d’ailleurs dans l’exemple que je vous cite ici que l’auteur a épinglé ce post en haut de la page. Du coup il accueille ainsi ses nouveaux visiteurs, illustrant aussi l’astuce n°3 “Faisons connaissance”. Et ça lui génère encore plus d’interactions…

 

7. L’annonce

Souvenez-vous de ce que l’on disait au début de ce billet. Vos statuts Facebook doivent impérativement être conçus pour votre communauté, non pour vous-même…

On voit souvent passer ce genre d’annonces désastreuses sur des pages d’entreprise :

  • des articles de presse dans leur totalité, en espérant qu’ils soient lus
  • le compte-rendu de la dernière réunion avec un fournisseur
  • la nomination de leur nouveau comptable qui doit être annoncée au monde entier…

Vous pensez que ce genre de choses est – peut-être – important pour vos actionnaires. Mais ceux-là sont-ils fans de votre page Facebook ?

Sur Facebook les gens ne vous suivent pas pour assister à la présentation de vos comptes sociaux. Ou se farcir votre communication institutionnelle. Il y a d’autres supports pour cela (Linkedin par exemple)

Même dans une optique BtoB (Business To Business), Facebook n’est pas LE réseau où vous pouvez utiliser votre jargon technique ou passer de la pommade aux gens que vous voulez impressionner.

Cela n’a tout simplement pas de sens.

Cela dit, il peut arriver que vous ayez une VRAIE nouvelle intéressante à partager. Exemple : vous venez de lancer un nouveau produit, d’ouvrir un magasin, de changer votre menu…

Voilà le genre de choses dont vos fans veulent être informés. Lancez-vous et annoncez cela au monde entier !

 

 

8. Les liens cliquables : oui, mais…

Les statuts comportant des liens à cliquer ne sont PAS en règle générale bons pour l’engagement.

En fait c’est même la pire chose à utiliser si vous souhaitez obtenir des réactions (revoir les chiffres du début).

Pourquoi ? Parce que quand quelqu’un clique sur un lien, il quitte Facebook… Et Facebook déteste ça ! Qui plus est, ce sera ensuite un GROS effort pour lui de revenir sur votre statut Facebook pour le liker précisément (dans la vraie vie, PERSONNE ne le fait !)

Et pourtant, il est extrêmement important que vous partagiez du contenu tierce sur votre page Facebook. Pourquoi ? Cela s’appelle la curation.

➡️ La curation montre que vous savez de quoi vous parlez. Et le simple fait de partager un contenu de qualité rejaillit forcément sur vous

➡️ Partager ainsi du contenu de qualité montre à vos fans que vous comprenez leurs besoins. À partir du moment où ils apprécient les liens que vous partagez, il leur sera facile ensuite de penser qu’ils ont besoin ou qu’ils apprécient aussi vos produits ou services

➡️ La curation c’est souvent drôle et surtout très formateur. En cherchant du contenu à partager, vous-même apprendrez beaucoup et deviendrez rapidement un expert dans votre domaine

➡️ Faire de la curation est relativement facile. C’est beaucoup plus rapide que d’écrire soi-même, et si cela a déjà été fait ailleurs, pourquoi ne pas l’utiliser ?

 

9. L’offre promotionnelle

L’une des principales raisons pour laquelle les gens likent les pages fan des marques sur Facebook est qu’ils attendent qu’on leur propose des soldes ou des promotions par ce biais.

Quand vous publiez une offre commerciale sur Facebook, faites en sorte qu’elle soit parlante, et simple à comprendre.

Plutôt qu’offrir une remise de 10%, offrez un bon d’achat de ?? €. On observe qu’en règle générale les statuts du type “offre de X euros” reçoivent 17 % d’engagement en plus par rapport aux statuts  du type “remise de X%”.

 

10. Le “Likez si vous êtes d’accord”

Là on se situe dans une sorte de relation amour/haine.

Certains sur Facebook trouvent qu’il est méprisable de leur demander d’aimer quelque chose (“Pfff tu parles ! On sait bien comment ça marche…”). D’un autre côté, les animateurs de pages savent bien qu’un CTA (Call-To-Action ou Appel à l’Action) peut obtenir des résultats étonnants…

Croyez-le ou pas, mais beaucoup d’utilisateurs de Facebook qui se promènent sur le réseau sont capables de liker une page ou un contenu JUSTE parce qu’on leur a demandé de le faire…

Le “Likez si vous êtes d’accord” peut faire exploser votre engagement, en procurant à vos posts le booster dont ils ont besoin pour atteindre un large public. MAIS il est aujourd’hui très surveillé par Facebook.

 

[EDIT 2018]

Depuis quelques mois, Facebook a largement pénalisé les pages de marque dont les pratiques d’engagement étaient douteuses.

Autrement dit celles qui cherchaient à susciter de l’engagement artificiel avec ce genre de message comme ci-dessous :

 

statuts Facebook qui font le buzz pratiques douteuses

 

Si votre page fan comporte seulement quelques centaines voire quelques milliers de fans, vous pouvez user de cette astuce sans grand risque. Mais surtout n’en abusez pas !!

 

11. La vidéo

Les vidéos ont le meilleur niveau d’engagement sur Facebook. Ce type de contenu est donc à privilégier dans votre stratégie.

Quand vous créez un statut comportant une vidéo, il vaut mieux charger celle-ci directement via Facebook, plutôt que d’utiliser YouTube. Simple à comprendre : Facebook donne plus de poids aux vidéos partagées via sa propre plateforme (en les poussant dans son feed) qu’à celles de son grand camarade Google (rappelons que YouTube appartient à Google…)

C’est aussi pour cette raison que depuis le printemps 2018, les vidéos sur Facebook s’affichent sous forme d’un environnement qui ressemble furieusement à celui de YouTube, avec une proposition soutenue de nouvelles vidéos à visionner. Etonnant non ?

Alors, certes, produire des vidéos de qualité demande du temps, des efforts et de la créativité. Mais cela peut vous être rendu au centuple en termes de retombées…

D’autre part, n’ayez pas peur de vous lancer dans le Facebook Live !

Cette fonctionnalité qui consiste à diffuser en live sur le réseau ce que vous êtes en train de filmer avec votre smartphone est d’une viralité hallucinante. Là aussi, un minimum de professionnalisme dans le rendu fera la différence.

Mais Facebook ADORE pousser dans notre timeline ce genre de contenu “behind the scene” ou “dans les coulisses” parce qu’il sait parfaitement que nous autres pauvres humains sommes souvent un peu voyeurs curieux.

 

Le hashtag – Oui ou Non ?

Vaste débat, qui agite depuis 2012…

Déjà, les hashtags (#) ne sont pas à proprement parler un type de statut particulier. Je les cite ici seulement parce que dans certaines conditions, ils peuvent générer (un peu) d’engagement…

D’ailleurs globalement, on ne peut pas dire que l’usage du hashtag soit significatif sur Facebook, alors qu’il est essentiel sur Instagram par exemple.

En fait, le hashtag n’a jamais vraiment “pris” sur Facebook pour la simple raison qu’il est susceptible de renvoyer à des contenus privés. Et pour une marque, il peut même se révéler contre-productif parfois !

En pratique, on en limitera donc au maximum l’usage (pas plus de 2/3 par post). Et vraiment sur une thématique précise.

Nota : Faites attention notamment quand vous publiez sur Instagram avec un partage automatique vers Facebook. Pensez à “nettoyer” vos hashtags manuellement !!

 

Voilà donc un beau panel d’astuces pour créer ces fameux statuts Facebook qui font le buzz. Alors, laquelle pensez-vous utiliser en premier pour votre page fan ?

Vous pouvez également consulter à ce propos cette infographie présentant les meilleurs jours pour publier sur Facebook, selon votre secteur d’activité.

 

Article librement inspiré par celui-ci de Lori R Taylor (USA).
Traduction personnelle
.

 

A très vite !

Valérie Bernard
Fondatrice de Gimme Social Web

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ?

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez régulièrement des conseils GRATUITS de ce genre pour améliorer votre visibilité sur le web

Vous aimerez lire aussi...

«
»

10 Comments:

  • Soraya février 14, 2018

    Merci pour tous ces conseils qui me sont vraiment utiles, c’est là que je me rends compte que je publie souvent des vidéos mais avec le lien de ma chaîne YouTube au lieu de poster directement sur ma page. En tout cas merciiiii, voici ma page https://m.facebook.com/SorayaFamily/?ref=bookmarks&notif_t=feedback_reaction_generic

    Reply

    • gimmesocialweb février 19, 2018

      Bonjour Soraya
      Mais avec plaisir ! Jolie famille en tout cas, j’espère que ton blog marchera bien 😉

      Reply

  • Fatou juillet 12, 2014

    Super article, très interessant!!! Merci pour le partage 🙂
    Fatou
    .www. blackintheair.com

    Reply

    • gimmesocialweb juillet 13, 2014

      Merci Fatou de votre visite, tant mieux si cela vous a été utile.
      Joli blog que vous avez là, et un sourire ravageur 😉 Bonne continuation pour votre chaîne
      Valérie

      Reply

  • Frédéric juillet 12, 2014

    Très clair 🙂 Merci.

    J’aime le fait de souligner qu’une entreprise doit adapter son discours au média, ici FaceBook, et à travers ce média, aux personnes qui le lisent et encore plus aux personnes qui ont indiqué qu’elles étaient fans de cette page, malgré tout ce qu’on peut dire, et qui est vrai, sur ce que signifie un like, c’est à dire, en moyenne, juste un like.

    Très juste aussi le fait d’apporter quelque chose à la communauté, l’écosystème ou quelque soit le nom que l’on veuille lui donner, à laquelle l’entreprise appartient. L’entreprise est un acteur de cette communauté et la valeur de l’entreprise apporte un plus. L’intérêt de l’entreprise est de faire grandir cette communauté.

    Frédéric

    Reply

    • gimmesocialweb juillet 13, 2014

      Merci Frédéric pour cette opinion. Particulièrement valable je pense notamment en BtoB, mais pas que. Dans tous les cas de figure l’animation d’une page FB requiert du doigté donc, et surtout une grande capacité d’écoute. Et cela ne se fait pas en un jour, quoiqu’en pensent les acharnés du ROI immédiat 😉
      Valérie

      Reply

  • Rémi mars 04, 2014

    Bonjour,

    Pour optimiser au maximum un statut Facebook, le contenu est certes, très important, cependant, pour améliorer le reach de façon instantanée, il y a quelques astuces que peu de blogs mettent en valeur :

    – Les liens diminuent le reach, optez pour un lien bitly (raccourcis)
    – Les images dupliquent le reach par 3 ou 4 selon les pages , elles peuvent permettre de sauver le reach avec un lien
    – Les image avec message (ou image floutée avec “cliquez pour voir plus”) améliorent considérablement le taux de clic.
    – etc….

    En espérant avoir contribué à compléter votre article !

    Reply

    • gimmesocialweb mars 04, 2014

      Bonjour Rémi, et merci pour vos précisions utiles.
      Je ne connaissais pas le coup de l’image floutée bonne astuce 😉
      Au plaisir de vous revoir par ici alors.

      Reply

Leave a comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *