08 Juil, 2014

10 astuces pour créer une vidéo virale

créer une vidéo virale
08 Juil, 2014

Connaissez-vous Karen X. Cheng ? Il y a de grandes chances que son nom ne vous dise rien comme ça a priori… Et pourtant, en juillet 2013, sa vidéo Girl Learns to Dance in a Year (TIME LAPSE) Une fille apprend à danser en un an (EN ACCÉLÉRÉ) a fait le tour de la planète en quelques semaines et totalise aujourd’hui 4,3 millions de vues… Au cas où, la revoici :

 

J’ai découvert par hasard cet article sur son blog personnel, où elle explique avec beaucoup de lucidité et d’humilité COMMENT elle a fait pour parvenir à ce résultat-là avec sa vidéo. Karen a beau être une professionnelle du design, du digital et du marketing (elle a travaillé notamment chez Microsoft), elle a bossé comme une folle pour ça, car rien n’était gagné au départ.

A la fois pour relever ce défi personnel qu’elle s’était lancée (apprendre à danser en un an) mais surtout pour promouvoir son travail et faire exploser son compteur de vues. Ses conseils m’ont paru précieux, et surtout frappés au coin du bon sens. C’est une traduction littérale de ses propos que je vous offre – aucune adaptation de ma part.

Au-delà de la performance personnelle et marketing, vous allez voir que Karen est une jeune femme dotée d’une volonté d’acier, et qui va jusqu’au bout de ses rêves. Et c’est surtout une magnifique leçon de vie qu’elle nous donne. Écoutez-la nous raconter comment créer une vidéo virale :

 

Karen X. Cheng

“J’ai bien failli ne pas écrire ce post.

Parce que je voulais garder pour moi toute la magie de ma vidéo virale. Question d’ego… Parce que oui, j’aurais voulu pouvoir me vanter en disant que non, je n’avais rien fait, que j’étais restée assise là sagement à regarder ma vidéo décoller et atteindre ces résultats-là…  Mais ce n’est pas ce qui s’est passé.

Oui, j’ai utilisé tout un tas de ficelles marketing, et cela a démarré bien avant que la vidéo ne soit lancée. Qu’elle devienne virale à ce point n’a en rien été un accident – ça a été du travail.

J’ai essayé des tas de trucs, et voilà ce qui a marché pour moi.

 

1. Ne jamais se croire “trop bon” pour avoir besoin du marketing

J’ai failli ne pas faire de vrai plan marketing. Parce que je pensais “Et si je fais tout ça, et que ça ne marche pas quand même ? J’aurais fait tout ça pour rien ?” Et puis j’ai compris à quel point ce raisonnement était stupide…

Il vaut mieux que vous fassiez tout ce qui est foutrement faisable, et vous planter, plutôt que de rester là à vous dire “et si…

Si vous investissez tous vos efforts dans la réalisation de votre vidéo, pourquoi compter seulement sur la chance à propos de la dernière partie, la promotion de votre travail ? Ravalez votre fierté. Et donnez à votre vidéo toutes les armes qu’il faut. Mettez en place un véritable plan marketing. Cet article va vous expliquer comment faire.

 

2. Comprendre comment la viralité se crée sur Internetviews-graph-danceinayear

 

Vous regardez des vidéos sur YouTube qui ont des millions de vues et vous vous demandez d’où elles viennent ? Voilà comment ma vidéo à moi est devenue virale.

 

Jour Un : 80.000 vues

D’abord je l’ai postée sur Facebook/Twitter et je l’ai aussi publiée dans des sites de news en ligne tels que Reddit et Hacker News. J’ai moi-même demandé à la plupart de mes amis de la partager. Ensuite je l’ai twittée à des danseurs connus. Et puis j’ai envoyé des mails à des blogueurs qui avaient déjà fait des billets sur d’autres vidéos de danse devenues virales.

De tout ce que j’ai fait, c’est l’action sur Reddit qui s’est révélée la plus payante. J’ai atteint le top de leur rubrique GetMotivated. J’ai réussi cela en suivant les conseils de cet article-ci de Digital Trends.

|NdT : c’est quoi Reddit ? Un réseau social US de partage de contenus, soumis aux votes de la communauté des utilisateurs du réseau. Aujourd’hui l’un des plus grands agrégateurs de contenus au monde. Cf cet article-ci du Huff Post]

 

Jour Deux : 800.000 vues

Les blogueurs qui avaient vu ma vidéo sur Reddit on commencé à faire des billets dessus. D’abord Kottle. Puis des blogs comme Mashable, Jezebel, et le Huffington Post.

Les blogs vous amènent un trafic phénoménal. Chaque blog de ce genre est une gigantesque machine marketing avec des millions de lecteurs et de followers Twitter. C’est dans leur intérêt qu’un article recueille le plus de vues possibles, car chaque vue est pour eux un argument publicitaire. Comprenez bien comment fonctionne la mécanique. On parle ici seulement de clics et d’argent investi dans la pub.

 

Jour Trois : 1,8 millions vues

Du coup ma vidéo s’est retrouvée en page d’accueil de YouTube. Je ne sais pas trop bien comment c’est arrivé, mais je suppose que les blogs ont envoyé tellement de trafic vers ma vidéo que l’algorithme de YouTube a réagi en fonction…

Essayez comme ça plein de tactiques différentes. Il suffit qu’une seule fonctionne bien et votre vidéo devient virale. Pour moi, ça a été Reddit. Vous pouvez ne pas être d’accord. Mais votre seul objectif doit être que les grands blogs écrivent sur vous, car leur pouvoir marketing est immense.

 

3. Ciblez le lundi ou le mardi pour votre lancement

Les gens regardent des vidéos sur YouTube pendant qu’ils sont au travail. Ils regardent les nouvelles au travail. Si vous lancez votre vidéo le lundi ou le mardi, elle a toute la semaine pour faire le plein de  vues.

J’ai choisi le mardi parce que le lundi, les gens sont plutôt occupés à gérer leurs boites mail. J’ai eu de la chance, il n’y avait pas ce jour-là d’info fracassante. Lancer votre vidéo lors d’un jour creux, ça aide.

Faites attention aux périodes de congés aussi. Ne lancez pas votre vidéo quand les gens ne sont pas à leur travail.

 

4. Trouvez ceux qui peuvent vous aider

Si votre vidéo décolle au niveau des vues, quelles sont les personnes et les sociétés qui pourront y trouver un intérêt quelconque ? Ces gens-là peuvent appuyer votre plan marketing.

La description de ma vidéo sur YouTube était pleine de liens vers de possibles sponsors :

  • les vêtements Lululemon et American Apparel que je portais
  • l’appli Lift pour mes progrès en danse
  • la station de métro où j’ai filmé ma choré finale
  • les morceaux sur lesquels j’ai dansé

[NdT : Lift est une appli dispo sur IPhone et Android. C’est un réseau social qui vous permet d’atteindre vos objectifs dans la thématique choisie, soutenu par votre communauté]

Tous ces éléments représentaient une vraie valeur pour moi, donc j’étais heureuse de leur envoyer du trafic via ma vidéo.

J’ai contacté toutes ces sociétés en leur demandant de partager ma vidéo ; certaines l’ont fait, et d’autres pas. Essayez systématiquement.

 

5. Rien de tout ça ne marchera si votre vidéo n’est pas bonne

Vous pouvez demander à vos amis de la partager. Mais c’est seulement si votre vidéo est géniale que leurs amis à eux la partageront à leur tour. Si vous voulez faire vraiment du bon boulot, lisez impérativement ce livre : Made To Stick (Ces Idées Qui Collent)

Made to stick - ces idées qui collent

Pourquoi les gens partageront-ils votre vidéo ? On partage une vidéo quand on ressent de l’émotion en la regardant. Quelle émotion vos spectateurs ressentiront-il devant la vôtre ?

Il y a des émotions qui fonctionnent mieux que d’autres. Ce qui marche bien : la crainte, l’excitation, l’amusement, la colère, l’anxiété. Ce qui ne marche pas : le contentement, la tristesse.

 

6. Racontez une histoire

Après une année d’entraînement de la sorte, je suis une danseuse correcte, mais je ne suis rien comparée à de vrais pros. Il y a des milliers de danseurs bien plus talentueux que moi, et leurs vidéos pourtant ne sont pas devenues virales.

Une fille apprend à danser en un an est devenue virale parce que ce n’était pas une vidéo de danse comme on en voit tant, avec de beaux mouvements et de jolies prises de vues. C’était une vidéo sur le plaisir de la danse. Sur le fait que j’étais totalement nulle au départ, et comment j’ai progressé à force d’exercice.

Et ce n’était pas seulement une histoire de danse. C’était l’histoire d’un rêve – on ne sait pas si on va l’atteindre – mais au moins on se lance.

Les gens veulent des histoires. A la télévision, au cinéma, dans les livres… on veut toujours découvrir des histoires. Racontez une histoire.

 

7. Faites court

La toute première chose que font les gens quand ils s’apprêtent à regarder une vidéo est de vérifier la longueur qu’elle fait. C’est LE critère qui va les faire regarder – ou pas – votre vidéo. 10 minutes : oubliez ! 2 minutes : je jetterai un coup d’œil un de ces jours… 30 secondes : ça va, j’ai le temps…

Faites en sorte que votre vidéo soit la plus courte possible tout en gardant l’essentiel de votre histoire. J’ai passé des heures à couper et couper encore pour arriver à un contenu final de 1 minute et 51 secondes.

Plus les vidéos sont courtes, mieux elles se diffusent.

 

8. Trouvez un titre court

On va faire un petit test. Comment finiriez-vous la phrase suivante :

“Hé, t’as vu la vidéo de _____________ ”

Remplissez le blanc ; c’est votre titre.

Mauvais titre : Mon voyage au pays de la danse, Une année en mouvement...

Mieux : J’ai appris à danser en un an

Encore mieux : Une fille apprend à danser en un an

Le meilleur : Une fille apprend à danser en un an [En Accéléré]

 

9. Sachez quels compromis vous êtes prêt à faire

Que seriez-vous prêt(e) à faire pour avoir des vues ? Êtes-vous prêt(e) à faire des compromis sur vos valeurs, vos croyances ? Si oui, lesquels ?

Moi j’ai fait un compromis. Je pense que les femmes adultes ne doivent pas être considérées comme des filles. Pourtant J’ai appelé ma vidéo Une fille apprend à danser en un an. Parce que ça sonnait bien mieux que Une femme apprend à danser en un an. J’ai décidé que je pouvais vivre avec ce compromis.

J’ai aussi failli appeler ma vidéo Une fille asiatique apprend à danser en un an. Mais je suis heureuse de ne pas l’avoir fait.

Chacun doit faire ses propres choix, et décider de ce qu’il est prêt – ou pas – à accepter. Soyez sûr de vos choix avant de lancer votre vidéo parce qu’une fois publiée, vous ne pourrez pas revenir en arrière.

 

10. Que devez-vous faire une fois que votre vidéo est devenue virale ?

Les gens vont critiquer votre travail. Mais c’est bien, ça les fait parler de vous. Il y a eu énormément de commentaires sur ma vidéo ; que j’étais une danseuse épouvantable, que j’étais pire encore le 365ème jour…

Des personnes ont laissé des commentaires racistes et sexistes. Certains ont débattu sur la définition de “en accéléré”. Ne laissez pas ce genre de choses vous atteindre. La controverse a toujours du bon.

Les vidéos virales ont une durée de vie courte. Vous aurez 15 mn de gloire, et votre objectif est d’ouvrir un maximum de portes dans l’espace de ces 15 mn. Créez-vous autant d’opportunités que vous pouvez !!

Tweet: Les vidéos virales ont une durée de vie courte. Profitez-en pour ouvrir TOUTES les portes possibles ! http://ctt.ec/2ybAo+ via @ValBdeMytte

Ironiquement, la semaine où j’ai lancé ma vidéo, je n’ai quasiment pas dansé. Je ne suis pas sortie pour faire la fête. Je suis restée chez moi pour répondre à autant de mails et de tweets que je pouvais.

Vous pouvez être sûr(e) que les médias vont vous solliciter, ce n’est vraiment pas dur aujourd’hui de dénicher une adresse mail.  Les demandes d’interview vont arriver rapidement ; acceptez-les. Une chaîne de télévision nationale pourrait vous contacter… Acceptez tout ce qu’on vous propose. Nourrissez la bête des médias.

Sachez où diriger le trafic obtenu. J’avais mis dans ma vidéo des liens vers mon blog, mon site, et mon compte Twitter. J’avais tout prévu à ce niveau. Par contre je n’avais pas mis en place un formulaire de contact via e-mail dans le site. J’ai modifié cela depuis, la leçon est apprise. Soyez préparé.

 

Pourquoi j’ai fait tout ça

Je voulais que les gens voient ma vidéo parce qu’elle représente ce en quoi je crois.

Quand vous regardez des danseurs professionnels, vous les voyez dans un moment de gloire. C’est intimidant parce que vous ne savez pas comment vous pourriez faire vous aussi pour atteindre de tels niveaux de performance. Vous ne voyez pas les moments du début, quand ils étaient débutants, comme vous. Moi je voulais que les gens voient le début.

La plus belle réponse à ma vidéo aura été tous ces gens qui m’ont contactée, disant qu’elle leur avait donné l’envie d’apprendre. Apprendre à danser. A jouer de la guitare, à parler le coréen, à dessiner, à pratiquer le beatboxing ou le parkour, etc. Et cela m’a apporté bien plus de satisfaction que le compteur de vues.

Après avoir entendu tous ces témoignages, j’ai décidé de créer un site qui permet à chacun de créer ses propres vidéos d’apprentissage en accéléré : GiveIt100. [NdlR le site n’existe plus]. J’adore voir comment d’autres personnes progressent dans toutes sortes de compétences.

Rien de tout cela ne serait arrivé si j’avais décidé de rester là assise à ne rien faire, en espérant simplement que ma vidéo devienne virale toute seule.”

 

Voir l’article de Presse-Citron sur le site GiveIt100 lancé par Karen

Traduction personnelle.

 

Je ne sais pas ce que vous en penserez, mais quant à moi j’ai trouvé cette confession à cœur ouvert de Karen absolument incroyable. Quelle patience, quelle ténacité, quelle obstination chez ce petit bout de femme ! Et quelle belle leçon de générosité, d’altruisme, d’optimisme, bref, de vie tout court ! N’hésitez pas à vous exprimer à la suite si ce sujet vous inspire autant que moi…

 

L’une de nos expertises métier est de réaliser vos vidéos professionnelles. Contactez-moi !

A très vite !


Valérie Bernard

Fondatrice de Gimme Social Web

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ?

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez régulièrement des conseils GRATUITS de ce genre pour améliorer votre visibilité sur le web

Vous aimerez lire aussi...

«
»

3 Comments:

  • Miguel septembre 15, 2015

    J’adore ces retours d’expérience. On y voit l’envers du décor et nous permettent de mieux comprendre comment le monde internet fonctionne! Très intéressant.

    Reply

    • gimmesocialweb septembre 15, 2015

      Merci beaucoup Miguel. Au plaisir de vous revoir à nouveau sur ce blog.
      Cdlt

      Reply

  • Michael Wood mars 08, 2015

    Bel article (et bonne traductioin). 😉
    Bonne continuation 😀

    Reply

Leave a comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *