6 idées reçues sur le marketing des médias sociaux

premier article de blog

Malgré le fait qu’il soit encore relativement jeune, le marketing social media (ou marketing des médias sociaux) a prouvé qu’il était devenu une composante précieuse du marketing mix. De plus en plus, le consommateur internaute est enclin à considérer Facebook, Twitter, et les autres plateformes sociales comme dignes de confiance, puisqu’il y retrouve d’autres expériences client et partage les siennes…

Les patrons tout comme les responsables marketing doivent donc impérativement comprendre cet univers bien spécifique des réseaux sociaux. Et savoir démêler le vrai du faux de (tout) ce qu’on entend dire à son propos…

Voici une liste de 6 idées reçues sur le marketing des médias sociaux. En leur tordant le cou, vous parviendrez à améliorer notablement vos résultats en la matière, tout en évitant ce qui est inefficace.

 

1. Les réseaux sociaux permettent seulement de toucher les jeunes : FAUX

Il est vrai qu’une grande partie de la population sur les réseaux sociaux est très jeune, et que ce sont souvent les adolescents et les jeunes adultes qui y sont les plus présents. Néanmoins, ce serait une grossière erreur de croire que seuls les jeunes utilisent les réseaux avec efficacité et enthousiasme.

Une étude récente du Pew Research Center and Docstoc montre que 77% des 30-49 ans utilisent les réseaux sociaux, et 52% des 50-64 ans. Tout aussi intéressant, on observe (janvier 2014) que pour la seconde année consécutive, l’utilisation des réseaux est globalement en baisse chez les 18-29 ans, et pas davantage plus répandue chez leurs aînés, à 83% d’entre eux.

Et si vous êtes dans le marketing BtoB, sachez qu’un nombre toujours croissant de décisionnaires dans l’entreprise utilisent les médias sociaux, quel que soit leur âge.

Conclusion : ne négligez pas les médias sociaux pour entrer en contact avec les seniors. Vous perdrez un potentiel client non négligeable si vous n’allez pas les rencontrer là où ils se trouvent déjà.

 

2. Poster souvent sur Facebook améliore les performances d’une campagne marketing : FAUX

Un utilisateur de Facebook qui a beaucoup d’amis, qui est inscrit dans plusieurs groupes, et qui suit de nombreuses célébrités ou personnalités, recevra des douzaines voire des centaines de nouveaux posts sur sa timeline chaque jour…

Dans ce flux constant d’information, les marques qui postent trop souvent peuvent passer à côté de leur objectif premier (= éveiller l’attention de leur communauté). Voire même disparaître dans le bruit de fond. Pire encore, l’algorithme de Facebook peut pénaliser les plus gros posteurs, réduisant ainsi encore drastiquement leur espoir d’être vus.

Donc ne submergez pas vos fans Facebook en multipliant les statuts qui risquent de se diluer dans le flot de posts qu’ils reçoivent. Un post par jour est en règle générale un rythme largement suffisant pour maintenir en éveil votre communauté et l’informer. Faites en sorte que vos statuts soient intéressants et utiles. Que vos fans n’aient pas besoin d’aller chercher ailleurs. Insérez des photos, des liens pertinents, et quand vous le pouvez, de la vidéo. Vous susciterez l’intérêt et augmenterez vos chances que vos posts soient partagés et/ou envoyés à d’autres.

 

3. Il faut arriver à faire du viral pour que ce soit utile : FAUX

Évidemment, tous ces exemples de campagnes, images ou vidéos qui sont devenues « virales » et ont été vues par des millions de gens font saliver les marketeurs… Mais dans la vraie vie, la plus grande partie du contenu qui se publie sur les médias sociaux n’atteindra jamais ce niveau d’audience !

Doit-on pour autant abandonner tout espoir de viralité ? Bien sûr que non. Simplement ne misez pas tout là-dessus par principe. Et surtout ne considérez pas la viralité sociale comme une réelle métrique de succès.

Souvenez-vous que la finalité du marketing des réseaux sociaux se résume en trois points essentiels :

  • conférer une dimension supplémentaire à l’expérience client
  • entretenir les relations avec vos clients actuels et futurs
  • procurer à vos fans ou followers un contenu qui leur soit utile

Cette démarche simple et méthodique pour développer votre présence sur les réseaux prendra du temps certes. Pourtant c’est la seule qui vous permettra de fédérer une vaste et fidèle communauté de personnes prêtes à vous soutenir. A recommander vos produits et services, et à vous faire connaître en partageant vos posts… Ou en vous ouvrant leur porte-monnaie !

 

4. Twitter ne marche que pour les grosses entreprises et les marques connues : VRAI/FAUX

Il est évident que les grosses organisations, les sociétés importantes et les célébrités vont avoir un nombre de followers important. Cependant les petites structures peuvent tout autant que les grandes utiliser ce réseau social pour se faire connaître et fidéliser une communauté. C’est justement l’une des grandes forces de Twitter.

Il est par exemple très simple de tweeter pour :

  • annoncer de nouveaux produits ou services
  • proposer des remises exclusives
  • offrir du contenu visant à promouvoir votre business

Mais attention cependant, tous vos tweets ne doivent pas exclusivement être à visée commerciale. Prenez soin de poster aussi des informations utiles à vos fans, ou des éléments personnels à propos de votre entreprise.

Twitter est également tout à fait adapté pour savoir qui parle de votre marque et de vos produits, et devient de plus en plus aujourd’hui un canal pour le SAV (Service Après Vente). Ne manquez pas de vous mettre en contact avec les personnes qui vous mentionnent. Pour simplement leur dire que vous appréciez leur commentaire. Ou que vous pouvez résoudre le problème qu’ils ont évoqué sur le réseau.

 

5. La publicité payante sur Facebook ne va pas attirer/va énerver les clients : VRAI/FAUX

Même si certains récriminent contre la part croissante de la publicité payante sur Facebook, en faire vous aussi va forcément – et par pure logique statistique – vous faire gagner de nouveaux « j’aime ». Soyez bien conscient que cela va aussi vous permettre de toucher de nouveaux clients, et donc normalement de générer des revenus.

La donne est très simple : en étant présent de la sorte sur ce méga-réseau, vous vous faites connaître auprès de davantage de monde, et vous rappelez votre existence à vos clients actuels. Vous les encouragez à parler de vous et à vous recommander auprès de leurs amis. Du coup, soyez malin… Pourquoi ne pas offrir par exemple une remise ou un autre avantage à tout client qui vous en amènerait un autre ? Pensez-y…

 

6. Google+ ne sert à rien : FAUX

Google+ ne représente pas un concurrent majeur pour les autres réseaux, certes. Mais sa vraie force est ailleurs. Il constitue un relais social vers l’ensemble des services proposés par Google, services aujourd’hui devenus incontournables pour l’internaute (Gmail, YouTube, Maps, Drive, Agenda, etc…) sans même évoquer le moteur de recherche lui-même, omniprésent notamment en France.

Juste un seul exemple : quand un utilisateur clique sur le « +1 » à propos d’une marque ou d’un produit, il lui offre ainsi une recommandation qui sera plus efficace qu’un résultat standard de recherche Google…

Donc en pratique, utilisez Google+ comme un réseau secondaire dans votre stratégie sur les médias sociaux. Gardez quand même à l’esprit qu’un bon profil sur ce réseau peut être extrêmement bénéfique à votre entreprise.

 

Alors, que pensez-vous de ces 6 idées reçues sur le marketing des réseaux ? Avez-vous eu l’occasion dans votre propre business de constater à quel point leur tordre le cou pouvait améliorer votre présence en ligne et la portée de vos campagnes sur les réseaux ? N’hésitez pas à me faire part de vos expériences ci-après…

 

Article librement adapté de celui-ci de Monique Torres (USA)
Traduction personnelle.

 

L’une de nos expertises métier est de gérer votre présence en ligne. Contactez-moi !

A très vite !


Valérie Bernard

Fondatrice de Gimme Social Web

 

Vous avez trouvé cet article intéressant ?

Inscrivez-vous à ma newsletter et recevez régulièrement des conseils GRATUITS de ce genre pour améliorer votre visibilité sur le web

Vous aimerez lire aussi...

«
»

2 Comments:

  • gimmesocialweb mars 04, 2014

    Merci pour le partage Pierre 😉

    Reply

Leave a comment:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *